Prestashop logo, Visiter page d'accueil

Amélioration des pages produits

-

Optimisez le titre de la page produit

La balise meta title – c’est le titre de la page affiché dans le cadre haut de votre navigateur – est très importante pour la visibilité de votre boutique autant pour les moteurs de recherche que pour les internautes qui vont lire les résultats de recherche. Chaque balise meta title doit être unique dans votre boutique et l’affichage est limité à 70 caractères donc autant exploiter au maximum cette précieuse place en l’optimisant.

Mettez des mots clés dans le nom des produits

Puisque le nom des produits va servir au moins dans le h1, voire (c’est le comportement par défaut de PrestaShop) dans le titre et l’url, essayez de donner à vos produits des noms qui soient aussi des expressions clés tapées par les internautes. Si vous avez le choix entre deux synonymes, privilégiez ceux dont les volumes de recherche sont les plus élevés.

Décrivez le produit de manière optimale

La description (longue) de votre produit est d’abord de nature commerciale. C’est elle qui vend votre produit au visiteur. De nombreux e-commerçant font l’impasse de décrire avec clarté leur offre. D’un point de vue référencement naturel, voici les exigences : pas de copié collé ! Votre description doit être unique sur votre site et en dehors du site. Sinon vous risquez une sanction pour contenu dupliqué ce qui fait que Google ignore votre page. L’erreur la plus couramment commise est de reprendre les fiches du fournisseur telles quelles… Je conseille un minimum de 300 mots (avec sujets, verbes et compléments, pas juste une suite de données techniques comme la composition). Si vous manquez d’inspiration pensez à décrire le produit, son usage, ses avantages, ses limites, ses variantes, la marque, anecdotes, etc. Si vous avez assez d’inspiration, n’hésitez pas à utiliser des balises h2 pour architecturer votre description et y introduire en passant quelques mots clés ! Vous pouvez aussi ajouter au sein de ces descriptions des liens vers des pages de contenu informatif en rapport avec le produit.

Evitez de changer les urls des produits

Dans PrestaShop, changer le nom du produit n’entraîne pas le changement de l’url simplifiée. Vous avez la possibilité de régénérer l’url simplifiée, mais il ne faut pas le faire : l’ancienne url serait alors en erreur 404 ! A n’utiliser donc que si votre produit a radicalement changé.

Renseignez les balises alt des images

Mauvaise surprise, PrestaShop ne nous laisse pas mettre à jour une balise alt d’une image déjà en place. Il faut le faire à l’intégration de l’image en remplissant le champ appelé « légende ». Si vous deviez le refaire, cliquez sur l'image, cela va avoir pour effet de vous ouvrir une fenêtre sur la gauche des images ou vous pourrez saisir la légende de la photo sélectionnée.

Remplissez correctement la balise meta description

Si vous ne la renseignez pas elle sera reprise depuis la description courte. Si vous avez du temps à perde, vous pouvez tout réécrire en respectant les principes déjà vus : pas plus de 160 caractères, attractive commercialement et différente d’une page à l’autre. Mon conseil est de vous contenter d’écrire des descriptions courtes qui répondent à ces critères. Vous ferez d’une pierre deux coups.

Optimisez le titre h1

Par défaut et dans la très grande majorité des cas, le titre h1 sera le nom du produit. C’est bien ainsi, améliorer ce point coûterait trop cher. S’il vous en prenait l’envie, vous pourriez supprimer le h1 du nom du produit et le mettre à main au sein de la description longue. Inutile et chronophage !

Evitez les tags en excès

Les tags sont des mots clés que vous associez à vos produits pour offrir au visiteur une nouvelle possibilité de chercher ce dont il a envie. C’est peu utilisé et très chronophage à mettre en place (vous devez le faire pour tous les produits et être soigneux…). En termes de SEO, c’est assez peu rentable donc vous pouvez ne pas vous en préoccuper. Le risque étant de finir avec une sur-optimisation, les nuages de mots clés ayant été largement abusés par le passé.

Prévoyez une description spécifique pour l’export vers les places de marché

L’idée est de ne pas générer de contenu dupliqué de vos textes sur d’autres sites, souvent par ailleurs très bien référencés (Amazon, Fnac, RueDuCommerce…). La solution la plus simple consiste à n’envoyer que la description courte dans votre flux, surtout pas la longue. Et pour celle-ci vous pouvez vous contenter de reprendre celle éventuellement fournie par le fournisseur du produit.

Archivez les produits en « phase out »

Un produit en « phase out » est un produit qui ne sera plus disponible à la vente. Le réflexe (normal) du e-commerçant est de le désactiver en back office, voire le supprimer. Ces deux solutions sont mauvaises. Vous créez des 404 (mauvais signal SEO pour votre boutique PrestaShop) et vous mettez à la poubelle des contenus utiles (si vous avez respecté les optimisations référencement naturel préconisées plus avant). L’archivage consiste à laisser le produit accessible au moteur mais à le rendre plus difficile d’accès à l’internaute. Pour cela, créez une catégorie archive dans votre boutique PrestaShop. Dès qu’un produit n’est plus disponible, vous le sortez de toutes les catégories où il était avant pour ne le mettre que dans la catégorie archive (ou des sous-catégories de celle-ci si vous aimez bien ranger les choses !). La catégorie archive ne doit pas être accessible depuis le menu du site. Essayez de lui mettre un lien discret depuis le footer pour améliorer son indexation par Google, mais vous pouvez aussi vous contenter de faire figurer son chemin dans le sitemap.

Ceci fait, le travail n’est pas terminé. Vous devez envisager de configurer un pop-up (utilisez un Addon) pour informer un visiteur qui entrerait directement par cette page que le produit n’est plus disponible à la vente (pour éviter un rebond) et lui proposer de cliquer sur une alternative. Evitez une meta refresh ou redirection automatique qui serait perçue comme un « cloaking » par Google (technique prohibée). Les alternatives étant un lien vers la catégorie ou un produit de substitution. Avec le temps, la taille de votre site augmente sans forcément que cela passe par un entrepôt plus grand !

Partager